02/06/2012

Houyet

 

Règlement de comptes à Houyet

 

  •  

 

 

 

  • Source: lavenir
  • E.W.

 

ADVERTISING - ne pas effacer

 

DINANT - L’adrénaline des « chauds » protagonistes de cette affaire a de nouveau monté… en salle d’audience.

 

Le banc des prévenus est bien fourni. La juge Julien, mène l’instruction d’audience en espérant que les gaillards n’en viennent pas aux mains.

 

On reproche au plus âgé, un septuagénaire serbe qui a résidence en Belgique, d’avoir mandaté un restaurateur grec de Bruxelles, afin que ce dernier trouve deux hommes de main. Le but : secouer l’ex beau-fils du Serbe. Le Serbe possède une ferme à Houyet, il la loue à son beau-fils. Il lui reproche de ne pas payer, il veut lui faire comprendre « les bonnes manières ». Voilà le scénario, que seul l’un des protagonistes nie : celui que l’accusation présente comme le commanditaire. Tous les autres, par contre, confirment la « chaîne de commandement ».

 

Ce petit monde est poursuivi pour « tentative d’extorsion ». Les deux hommes de main, lors d’une première visite à Houyet, fort peu amicale, ont réclamé, menaces à l’appui, le payement des sommes dues. Nous étions en juillet 2009. Ils sont revenus une seconde fois et là, ça a castagné. D’où la prévention de coups en bande, de nuit.

 

L’un des gros bras confirme, mais minimise : « La première fois, on a fait pression pour qu’il paye. On n’était pas là pour le frapper. La deuxième fois, c’est moi qui ai reçu le premier coup, et ça a mal tourné ». L’autre gros bras précise : « Moi, je n’ai pas donné de coups, je les ai séparés ».

 

Les hommes de main avouent, celui qui les a recrutés (le restaurateur grec) aussi, mais le septuagénaire serbe continue à nier son rôle de commanditaire. Au point que le surnommé Saki (l’intermédiaire) se fâche et interpelle directement l’autre : « Regarde-moi dans les yeux. Est-ce que tu ne m’as pas demandé de faire pression, est-ce que tu ne m’as pas montré sa photo ? » L’autre mélange sa langue et le français pour répondre sur le même ton. On ne comprend rien. L’avocat du septuagénaire traduit le fond de la pensée de son client, annonçant la ligne de défense : « Il a parlé des problèmes avec son beau-fils, ce qui aurait pu ressembler à des instructions générales, alors que ce n’était qu’un souhait ».

 

Problème : lors d’une confrontation, durant l’enquête, Jovan M., le propriétaire de la ferme, avait été clair sur son rôle : « J’ai effectivement demandé à Saki de trouver quelqu’un pour lui faire peur ». Faire peur à son locataire de beau-fils.

 

L’actuellement ex-beau-fils s’est constitué partie civile. Mais il est également prévenu, dans un autre dossier. Cette fois, on lui reproche d’avoir frappé son beau-père.

 

Ce mercredi, la juge s’est contentée de l’interrogatoire des prévenus. À chaque audience suffit sa peine.

 

L’affaire a été mise en continuation au 10 octobre.

 

E.W.

 

 

 

12:16 Écrit par le chou-chou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/05/2012

Perdue

29012010[1] (2).jpg

 

 

A Falmagne ce samedi 26/05/2012 perroquet amazone front jaune, elle répond au nom de  Cannelle

 

Pour tout renseignement ou info permettant de la retrouver, récompense …….

 

Merci à tous

 

Contact Pascal , 0032 485.818.197

 

 

 

 

 

 

 

 

 

23:01 Écrit par le chou-chou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/01/2012

Reglement de compte a la Ferme d' Harroy

 

 

 

 

 

HOUYET - Voulant forcer l'expulsion du gérant , le propriétaire lui a envoyé à 2 reprises des émissaires aux méthodes musclées, qui l'ont envoyé à l'hôpital.

 

Propriétaire depuis 2006 de la Ferme d'Harroy située Route de la Reine à Houyet, Jovan M. y avait installé son beau-fils de l'époque comme gérant de cette ancienne ferme. Elle rassemble un restaurant, une vaste salle de réception et 5 gîtes ruraux.

 

Pascalino A. et son épouse se sont séparés en janvier dernier, et les relations entre l'ex beau-fils gérant et le propriétaire des lieux se sont dégradées. De nationalité serbe et assez curieusement en séjour illégal en Belgique depuis plus de 20 ans, Jovan M. (75 ans), réside avec sa femme à Uccle.

 

Ses méthodes pour expulser un locataire devenu indésirable laissent perplexe. Il semblerait que Pascalino A. ne payait plus le loyer de la Ferme d'Harroy. Plutôt que de s'adresser à un avocat, Jovan M. a confié la mission d'expulser l'ex beau-fils, à son ami Dionyssios K., un cafetier grec de Bruxelles. Celui-ci a recruté deux porte-flingues pour aller « causer » avec le locataire récalcitrant.

 

Hichan H. et Adil A., deux caïds bruxellois d'origine maghrébine ont empoché chacun 1.000 € pour se rendre une première fois à la ferme d'Harroy. C'était le 3 juillet dernier vers 23h. Les deux exécutants avaient pris la précaution d'utiliser une vieille auto munie de fausses plaques pour éviter d'être identifiés.

 

Une fois sur place, ils ont proféré des menaces explicites, notamment de lui tirer une balle dans chaque genou, s'il ne déménageait pas. Ils ont aussi tenté de se faire remettre une somme d'argent.

 

Pour être encore plus convaincants ils ont exhibé des photos (téléchargées sur Internet), de Pascalino A. et de ses enfants. Le gérant n'a rien voulu entendre et s'en est sorti indemne cette fois-là. Il n'en a pas été de même lors d'une seconde visite du même duo le 15 juillet au soir. Les voyant arriver, Pascalino A. est parvenu à prévenir les forces de l'ordre. Ce qui n'a pas empêché les deux maghrébins de le rouer de coups avant de prendre la fuite. Le gérant de la Ferme d'Harroy était en piteux état lorsque les policiers sont arrivés sur place. Pris en charge par des ambulanciers, il a été admis dans un hôpital de la région, et y a passé plusieurs jours. Cette affaire a été mise à l'instruction et l'enquête confiée au S.E.R. de la zone de police Lesse et Lhomme a abouti à l'arrestation, le 6 août du commanditaire, Jovan M. et de Hichan M., l'un des exécutants. Le second homme de main, Adil A., les a rejoint à la prison de Dinant le 13 août. La chambre du conseil a confirmé leur mandat d'arrêt pour un mois. Parti se dorer au soleil de sa Grèce natale, Dionyssios K., l'organisateur du règlement de compte, a été arrêté le premier septembre. Les quatre hommes aux méthodes maffieuses ont été confrontés et ont signé des aveux complets. Dionyssios K. devrait comparaître ce vendredi matin devant la chambre du conseil.

 

 

 

18:53 Écrit par le chou-chou dans Actualité, Belle-Mere, Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

18/01/2012

Bonjour a tous

Je viens a l'instant de retrouver mon lien vers ce blog !!!!

Trop cool ........

je suis tj vivant ..... et ce malgré de tas de peripeties ..........

trop long a expliquer !

vous m'avez manqué ...

bizzzzz a tous

18:59 Écrit par le chou-chou dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/01/2010

vive l alcool !!!!!!!!!

tdc.01pg

15:20 Écrit par le chou-chou dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/12/2009

Joyeuses Fêtes

 "Quelle que soit la question, l'Amour est la réponse - Quel que soit le problème, l'Amour est la solution

        Quelle que soit la maladie, l'Amour est la guérison - Quelle que soit la douleur, l'Amour en est la paix

       Quelle que soit la peur, l'Amour est la protection

       L'Amour est "toujours" l'unique aide car, ""l'AMOUR EST tout ce qui est "" 

 

Qu'en 2010

Chacun de vous reçoive toute la Lumière, tout l'Amour dont il a besoin, toute la paix du cœur, de l'esprit et ..du corps. Et que tout ce dont vous rêvez se manifeste rapidement.

 

                   ""Transformez les pierres qui vous font trébucher

        pour qu'elles deviennent le marchepied d'où vous prendrez votre envol"""

 

 

12:46 Écrit par le chou-chou dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

31/03/2009

venez nombreux

n1081598149_308284_2848609

17:10 Écrit par le chou-chou dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |